Qu’est ce qu’une maison passive ?

maison-passiveLa Maison Passive, ou plus simplement « maison sans chauffage », est une construction à très basse consommation. Elle bénéficie d’une très forte isolation ainsi que d’une excellente étanchéité à l’air. Le contrôle de la ventilation est au maximum et la chaleur passive du soleil parfaitement mis à profit. Enfin, on ne décèle aucun pont thermique dans la construction.

Le chauffage dans une maison passive en quelques chiffres

La maison passive permet d’économiser 75 % de l’énergie utilisée en chauffage dans une construction respectant la réglementation thermique RT2005. Ce pourcentage passe à 90 % dans le cas d’une construction standard. Ce qui permet ce gain d’énergie c’est que la maison passive ne nécessite que 15 kWh par m2 et par an pour garantir un chauffage maximum de la maison indique le site d’appartement à vendre http://www.immobilier-agence.net. Et ce, même dans les zones où le froid est rude ainsi que les régions ayant un climat méridional c’est-à-dire toutes les localités situées sur l’axe Madrid-Stockolm. Cette très faible consommation d’énergie engendre bien évidemment une facture de chauffage relativement dérisoire avec un montant mensuel compris entre 10 et 25 euros. Même une maison basse énergie ne fait pas mieux ! Il est important de préciser que dans une maison passive, le confort est garanti malgré cette consommation minime.

Comment une telle économie peut être possible ?

Pour assurer le chauffage avec peu d’énergie, la maison passive exploite au maximum l’intégralité des sources de chaleur disponibles, de la chaleur du soleil à la chaleur humaine. Mais le plus important est de conserver toute cette chaleur à l’intérieur. Aussi, les fenêtres, les murs extérieurs, le toit et le sol sont dotés d’une isolation extrêmement performante. Sans parler que l’indice de l’étanchéité à l’air – le n50 – de l’enveloppe doive être inférieur ou égal à 0,6 h-1. Avec une isolation et une étanchéité aussi efficaces, il faut garantir un renouvellement parfait de l’air. Pour cela une ventilation mécanique contrôlée ou VMC à double flux inaudible est installée. Ce système permet de récupérer la chaleur de l’air sortant afin de la réutiliser pour réchauffer l’air neuf entrant. L’ensemble de ces techniques et installations engendre une diminution considérable des besoins en énergie primaire puisqu’ils sont estimés à moins de 120 kWh par m2 dixit le site pour trouver une maison à louer immoloch.com, professionnel depuis plus de 10 ans.

Tout savoir sur la maison passive sur le site magicmaman.com.

Concrètement comment cela se passe ?

Les déperditions non contrôlées d’air chaud ainsi que les ponts thermiques sont l’ennemie redoutable de la maison passive. Pour éviter ces deux problèmes, il faut surveiller en premier lieu les coefficients de déperdition thermique aussi bien pour les cloisons opaques, les parois translucides. Ils sont inférieurs à 0,15W par m2K pour les premières – notamment si elles forment l’enveloppe extérieure – et à 0,8 W par m2K pour les secondes. En respectant ces coefficients, une excellente compacité est garantie et la protection contre la chaleur est parfaite. Par ailleurs, une maison passive se sert de l’énergie solaire passive et pour une optimisation de celle-ci les constructeurs optent pour une orientation sud et évitent autant que faire se peut les zones d’ombre. Enfin le coefficient Uw fenêtre doit être inférieur ou également à 0,8 W par m2K.