Le fonctionnement d’une maison passive

Fonctionnement maison passiveUne maison… passive ? Passive comment ? Passive comme quand on ne fait rien, c’est ça ? Non : le concept d’une maison passive est que, par son isolation parfaite, il ne faille pas la chauffer. En effet, l’énergie que l’on dégage lorsque l’on vit dans une maison est bien trop souvent perdue parce que la maison n’est pas assez isolée, alors tout l’air chaud sort par les petits trous et espaces. Dans une maison passive, non seulement tout est très bien isolé, elle est étanche et possède un bon système de ventilation, mais en plus la chaleur sortante est récupérée. Que d’avantages n’est-ce pas ? Ainsi, les économies de chauffage sont conséquentes et le chauffage n’est plus qu’utile en appoint pour les rudes mois d’hiver, réduisant la facture de chauffage dans les 20€. Attention tout de même à ne pas laisser le sol trop entrer en été sous peine d’avoir… chaud, très chaud. Il faudra donc penser aux rideaux et stores !

Comment je sais que ma maison est passive ?

Comment une maison peut-elle être qualifiée de passive ? Il faut, pour cela, respecter certaines normes. En effet, la maison doit consommer moins de 15 kWh par an et par m². Aussi, sa consommation en électricité ne doit pas dépasser les 120 kWh par m².

Les avantages…

Il est bon de savoir, quand même, qu’une maison passive représente un investissement initial supérieur de 20% que celui pour une maison dite normale. Cependant, les avantages sont tels, et surtout les économies d’énergies sont tellement importantes, que ce coût supplémentaire est vite amorti. La consommation d’énergie est tout de même… 90% inférieure à celle d’une maison classique ! Sans compter que ce type de maison s’abime peu avec le temps dû à la faible humidité qui s’infiltre… Enfin, c’est une habitation bien plus écologique et qui rejette moins de CO2 etc.