Les fenêtres en triple vitrage

fenetre-en-triple-vitrageDans une maison passive, la fenêtre est l’élément le plus délicat à cause de ses multiples usages. Hormis ses qualités d’isolation, elle donne une vue vers l’extérieur, elle doit pouvoir s’ouvrir et fermer parfaitement et elle sert à capter l’énergie solaire. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que la fenêtre soit le composant de la maison passive qui a connu le développement le plus rapide afin qu’elle soit le plus efficace possible. Dans les années 70, les fenêtres étaient constituées de simples vitrages et affichaient un coefficient U de 5,5 W/ (m2K). Aujourd’hui, la maison passive présente un coefficient U très bas puisqu’il est au maximum de 0,8 W/ (m2K) indique le portail immobilier rhone Laforet! Ces contraintes requièrent des châssis et des vitrages ultras performants tout en sachant que les hautes qualités thermiques des fenêtres des maisons passives ne peuvent être mises à profit que si les différentes structures sont montées correctement.

Le triple vitrage

Le site d’annonces de location d’appartement www.lesclesdumidi.com dit qu’un coefficient U aussi faible ne peut-être atteint qu’avec un triple vitrage. Le triple vitrage est certes plus lourd et plus cher, mais il est thermiquement plus efficace. L’espace entre les vitres est rempli de gaz nobles, comme l’argon, pour réduire le risque de transfert de chaleur par convection. Dans le but de diminuer également le transfert de chaleur par rayonnement, les constructeurs optent pour des verres à faible émissivité. Il s’agit des Low-E obtenus après avoir ajouté aux verres une couche invisible d’oxydes métalliques qui présente la particularité de laisse passer la lumière extérieure tout en bloquant le rayonnement de chaleur provenant de l’intérieur de la maison. L’objectif est en fait d’éviter les pertes et de maintenir de hautes températures surfaciques intérieures. Ainsi, le confort est garanti et la condensation évitée. Il existe également un triple ou quadruple vitrage à film, dans lequel les vitres en position intermédiaire sont remplacées par deux films transparents affectés d’un coefficient U respectant les standards de la maison passive. Ce type de vitrage est particulièrement performant. Pour finir, dans tous les cas, une orientation étudiée de la baie est capitale.

Alors double ou triple vitrage?

Le châssis d’une maison passive

L’efficacité d’une fenêtre dépend enfin de la qualité de son châssis et de la manière dont celui-ci est monté dans le bâti. Se contenter de résoudre le problème du vitrage est de ce fait insuffisant. Les châssis destinés aux maisons passives sont dotés d’une triple batée et possèdent des joints souples. Ils ne doivent non plus contenir aucun pont thermique. Pour pallier à cette exigence, notez qu’il existe de nombreux produits spécifiques sur le marché. Afin de simplifier la tâche des constructeurs, certains fabricants de châssis proposent des châssis en bois avec des inclusions de mousse rigide de polyuréthane ou de liège. Des châssis intégralement en bois existent également. Un surchâssis tout en aluminium parfaitement adapté aux normes des maisons passives est également mis sur la marche. Ici on fait d’une pierre deux coups : les questions techniques et esthétiques sont traitées d’une seule traite. Les châssis en plastique thermiquement isolant constituent pour leur part une solution à petit budget.

Voir aussi